DE HAVILAND HERON II, AIRFIX 1/72

C’est un véritable collector. Commencé il y a fort, fort longtemps, il était reparti au placard pour cause probable de lassitude ou d’envie de faire autre chose, ( vous connaissez sûrement le problème, rassurez-moi que je ne suis pas le seul ?). Il est ressorti du placard cet été au cours de jours pluvieux, (vraiment très rarissime chez nous en Bretagne, qui a rit ?). C’est un très joli petit quadrimoteur civil « so british ».

Le kit se compose d’environ 70 pièces, gravées en relief. J’ai peint l’intérieur en gris, détaillé le tableau de bord avec le décalque qui restera invisible une fois le tout fermé. AIRFIX fourni deux pilotes de bonne facture pour l’époque. Après un apprêtage en blanc mat, visage et mains en couleur chair, je leur ai fait un hypothétique uniforme bleu, y compris une très très belle casquette. Une fois l’avion assemblé, il faudra faire un gros effort pour voir Bill et John aux commandes de l’avion.

La pose des hublots de cabine reste délicate. AIRFIX propose de rajouter un plomb de 15 grs à l’avant pour équilibrer l’avion sur son train tricycle. J’ai triché, en laissant la porte passager ouverte et en y collant la passerelle d’embarquement fournie dans le kit. Pour l’assemblage de la carlingue et la mise en croix du kit, il ne faut pas rêver et vous devrez appeler en renfort MASTIC, ( ce n’est pas le nom de mon chien ! Qui a cru cela?) et papier PONCE et PATIENCE. Fort de ces renforts le montage ne vous posera vraiment aucun problème.

Pour la belle peinture de la JERSEY AIRLINES, apprêtage de tout le kit en blanc mat, ( moi, je n’utilise que de la GUNZE). En forcissant sur le dessus de la carlingue et la queue de l’appareil qui seront blancs en finale. Peinture du nez de l’appareil avec un bleu brillant pour les panneaux anti-reflets. Il faut calculer son affaire : des bandes noires et blanches en décalques sont à poser. Peintures des bords d’ailes en noir. Emballage puis peinture en argent. Couche de vernis brillant avant pose des nombreux décalques dont les fameuses bandes, qui, coup de bol, sont tombées pilpoil et qui malgré leur âge, n’ont pas opposé de résistance à grands coups d’assouplissants GUNZE. Recouche de vernis et on attend que cela sèche. Et mon HERON II est reparti au placard.

Je ne sais pas, si vous êtes comme moi, mais le plus dur, c’est de terminer une maquette. Plus la fin est proche, plus c’est difficile, le ras le bol, l’envie de passer à autre chose………C’est ces derniers jours, que je l’ai ressorti en criant tout fort dans ma tête : « allez, un coup de nerf, c’est presque fini ». Pose du fil d’antenne avec du LYCRA 70 deniers, (alors, depuis que j’ai découvert ce produit de la marque INFINI, c’est le méga top). Assemblage de la porte passager et mise en place de la passerelle d’embarquement. AIRFIX fourni des passagers debouts qui embarquent et une charmante hôtesse. Quelques couleurs de tenues civiles et le tour est joué. Tout le monde se presse sur la passerelle pour embarquer.

En conclusion, un très joli kit pour amateur d’hélices. Malgré, ces quatre moteurs, il est de petite taille, une trentaine de cm d’envergure donc facile à caser dans une vitrine par rapport à des monstres au 1/48. Que du bonheur, un vrai plaisir ces vieux kits.

Topo, montage, photos: Alpers

Ce diaporama nécessite JavaScript.