Spitfire Mk1

Es-il encore utile de présenter ce classique? Qui ne connait pas cet avion mythique qui assure le pain et le beurre de bon nombre de marques de maquettes! Eduard nous gratifie d’un très très beau modéle des premières versions du Supermarine, laissant derrière l’ancien Tamiya datant de 1993, et peut-être aussi le nouveau moule Japonais. N’ayant pas eu ce dernier en main je ne me prononcerai pas sauf pour le prix qui place encore une fois l’Eduard en tête. Il y a  vraiment tout dans la boite et la version profipack permet de réaliser pas moins de sept décorations, ajoutons au passage la planche de stencils! Seul point négatif, ma maquette souffrait de nombreuses retassures, et les échappements ont été remplacès à cause de cela par des piéces en résine Brassin, tout comme les roues dont je n’aimais pas les jantes! Nous disions donc sept décos, mais bien entendu j’en ai fait une qui n’était pas disponible, avec des masques, si si, pour représenter l’avion de Robert Standfrord-Tuck au sein du 92 Squadron à Pembry en Mai 40. Le serial N3249 nous indique un schéma de type « B » ce qui fut fait. L’intrados est noir et blanc, et l’usure reste subtile, ce n’est pas une épave! Tuck sera abattu par la Flak en Janvier 42, il s’évadera en 45 et rejoindra les forces Soviétiques avant d’être rapatriè en Angleterre.

Topo, photos, montage: Jean Barby

Ce diaporama nécessite JavaScript.