SAINT BRIEUC 2019

SAINT BRIEUC, 22 et 23 juin

Retour cette année à la salle de Robien pour le GMC 22. En plus, l’un des derniers salons avant la pause estivale. Donc, nous ne pouvions qu’y participer ! 8 mètres de stand réservés donc ! 4 m pour l’expo de maquettes et les 4 mètres restants pour la vente car ce salon se composait d’une partie expo et d’une partie bourse.

Samedi apm, déballage CAMPI : nappes, maquettes et pour finir le coin vente. Avant tout, le petit café à déguster au bar, offert par nos amis du GMC 22. Accueil toujours des plus sympa ! Retour au stand où nous attendons le client. Une salle bien garnie tant en maquettes exposées qu’en ventes d’occasions.

Une pause déjeuner en ville de SAINT-BRIEUC à quelques centaines de mètres de la salle à pied, car le parking était payant et nous avons préféré ne pas bouger le fourgon.

Comme disaient nos amis Claude et Guy, samedi après- midi : «on pète les scores» question ventes d’occases. Pas pété du tout les scores car le visiteur se faisait rarissime quand même. Météo peut-être ? Où alors d’autres manifestations aux alentours ? ( on nous avait dévié en ville car ils organisaient une grande braderie). Un petit salut à nos amis du GMC et cap à la base. Le petit ticket dans la machine et route port !

Dimanche 10 heures, frais et dispos, retour au salon. Le petit café et retour au stand pour les bonnes affaires. Pas beaucoup mieux que le samedi. Le public visitait par à-coups, c’est à dire un peu d’entrée puis le calme. Jusqu’à midi, comme cela. Pause déjeuner, toujours en ville de SAINT-BRIEUC.

Dimanche après-midi des plus calmes. Très peu de visiteurs à ce salon qui pourtant avait tout ce qu’il fallait pour attirer le public. Il y a une chose qui joue en notre défaveur que ce soit pour le GMC ou tout autre club organisateur du même genre de salon : le renouvellement des pièces sur les différents stands. Vous entendez le public, lorsqu’il passe dans les allées, dire que telle ou telle pièce, il l’avait déjà vu à plusieurs reprises.

La nouveauté, pas facile non plus. A moins de trouver des robots qui vous montent une maquette présentable en salon en un temps record. Peut être pour les décennies à venir ?

Pour l’ami Pierrot, le week-end a été des plus sympas. Je voulais à tout prix participer à ce salon en espérant y rencontrer mon ami Roger, chose faite et en plus en très nette amélioration question santé. Sans oublier tous les autres membres du GMC qui nous ont réservé un très bon accueil durant ce week-end. Le salut bien amical du club CAMPI.

Topo: Pierrot, Photos: Claude

Ce diaporama nécessite JavaScript.