BASSENS, 2017

BASSENS 25 /26 novembre

Devenu incontournable pour le CAMPI, le traditionnel salon de Bassens se préparait donc avec beaucoup d’attention de la part des trois campistes y participant. Un véhicule chargé jusqu’au toit et départ le vendredi matin de bonne heure. Trajet très calme et arrivée à la salle sur les coups de 17 heure. Pas vraiment le temps que l’on pouvait espérer en région bordelaise, un temps plutôt de Bretagne. le véhicule garé pas très loin d’une entrée, un bonjour à nos amis organisateurs (Christine et Michel entre autre), le repérage du stand (6m) et l’on commence la mise en place.

Pas marrant du tout de décharger un véhicule sous la pluie, et quelle pluie ! Stand rapidement installé : Bateaux sous vitrines, un petit coin figurines et la place restante pour la vente de nos « rossignols » comme les appelle Alain.( Maquettes, petit matériel, etc….) Changement de décors cette année pour nos amis de Bassens : le traditionnel boulodrome laissait place à un gymnase de fort belle taille ( pas loin des 1200m 2) . Pas un mètre linéaire de libre. Complet de chez complet ! Direction notre hôtel restaurant privé, rien que pour CAMPI !cuisine à l’indienne au menu, que du bonheur ! Ne cherchez pas l’adresse, elle est des plus confidentielles !

Samedi matin, petite pause au stand et petit déjeuner au bar du salon ( café croissant). Et puis visite. Une réalisation que vous ne pouviez rater : une moto en bois échelle 1. Toutes les pièces étaient réalisées manuellement avec différentes espèces de bois. Une finition plus que soignée pour un résultat des plus ahurissant.

Toujours dans le bois, un stand ou étaient exposées différentes réalisations (bateaux anciens, moulins, entrée de fort avec herse …) Jusque là, me direz vous, rien d’extraordinaire ! mais lorsque vous apprenez que toutes ces réalisations ont été faites soit par des autistes, des mal voyants, des personnes souffrants de différents handicaps, vous ne voyez plus cela de la même façon du tout. Travaux réalisés pour la plus grande partie à la lime et à la toile émeri . Et le résultat, je peux vous le garantir est des plus probants ! Alors de grâce, oublions un peu nos jérémiades !

Un peu plus loin, toujours de la moto bois, mais à plus petite échelle. L’une d’entre elle attirait plus particulièrement le regard : toutes les pièces composant le moteur était en matière transparente. Vous aperceviez tous les rouages du moteur (bielles, piston, cardan etc…) Il suffisait au maquettiste d’introduire une petite clef à l’avant du moteur, de la faire tourner, et tout le mécanisme se mettait en marche jusqu’à entraînement de la roue arrière. On dit qu’il n’y a qu’en Bretagne qu’on trouve des stands bateaux. Juste devant le notre, un superbe stand ou trônaient de magnifiques navires ( statiques et radio commandés dont une superbe vedette rapide allemande équipée pour la navigation).

Un ami de longue date, (Mr FERNANDEZ) présentait son château médiéval ou les travaux d’agrandissement vont bon train. Réalisation qui devait d’ailleurs recevoir le prix du public en fin de salon. N’oublions pas le stand blindé, avions et figurines. De très belles tablées d’avions ( modernes, première et deuxième guerre mondiale, civils). Des blindés nullement en reste avec de très beaux stands ou se côtoyaient blindés en pièce unique ou sous forme de diorama. Un peu moins de figurines peut être, mais de très belle facture question peinture. Il serait trop long de tout énumérer, j’en oublie sûrement mais pour nous qui venons de l’ouest de la France, ce sont de nouveaux exposants que nous découvrons. En espérant toujours faire participer quelques uns à nos prochains salons, histoire d’y apporter un peu de nouveauté. Un amical salut donc à Madame Christine et Monsieur Michel ainsi qu’a tous les adhérents du club bien sûr.

Bisous, à bientôt

( topo Pierrot, photo Alain, secrétaire Jean No)

Ce diaporama nécessite JavaScript.