TALBOT-LAGO RECORD 1950, HELLER, 1/24

Lassé du dur labeur pour mener à bien mon interminable projet « TIRPITZ en contruction dans son Arsenal », un coup de sang subit et le voilà reparti au placard. Il reviendra un jour… soyez patient. Oui, c’est du 350, oui il a existé comme cela, je vous en apporterai la preuve.

Tired of the hard work to carry out my interminable project « TIRPITZ in contruction in his Arsenal », a sudden blow of blood and here he goes again to the closet. He will come back one day… be patient. Yes, it is 350, yes it existed like that, I will bring you the proof.

Les festivités de fin d’année approchant, il fallait se libérer l’esprit (ça doit être cela l’esprit de Noël !). Dans mon inépuisable stock de maquettiste soixantenaire, une boîte me faisait de l’oeil. Un bon vieux classique, que j’avais déjà dû massacrer dans ma jeunesse : la TALBOT-LAGO RECORD 1950 , HELLER, 1/24 (kit sorti en 1979).

With the end of the year festivities approaching, it was necessary to liberate the spirit (that must be the spirit of Christmas!). In my inexhaustible stock of 60-year-old modeller, a box made me look good. A good old classic, which I had already had to slaughter in my youth: the TALBOT-LAGO RECORD 1950 , HELLER, 1/24 (kit released in 1979).

Ma vieille boîte était défraichie (un peu comme votre rédacteur), mais tout l’intérieur était nickel, intact. Le livret de plan (photocopies agraphées), donne encore les vieilles références de peinture en 7000 et 9000. Je sais, ce que vous allez dire : « c’est du HELLER ». Mais, la collection de voitures HELLER au 1/24 est de très bonne qualité et ne propose  quasiment que des véhicules français que vous ne trouverez nulle part ailleurs. A l’observation des grappes, on sent qu’il va y avoir du boulot. Mais cela, ne nous fait pas peur, oui ! Je dis bien : « même pas peur ».

La carrosserie, très très belle, est moulée en une pièce. Il faudra prendre soin de faire disparaître les fines lignes de moulage avec un papier à poncer à l’eau très fin.

My old box was flat (a bit like your editor), but the whole interior was clean, intact. The plan booklet (stapled photocopies), still gives the old paint references in 7000 and 9000. I know, what you’re gonna say, « this is HELLER ». But, the HELLER 1/24 collection of cars is of very good quality and offers almost only French vehicles that you will not find anywhere else. At the observation of the clusters, we feel that there will be work. But that, does not scare us, yes! I say: « not even fear ».

The bodyshell, very beautiful, is cast in one piece. Care must be taken to remove the fine moulding lines with very fine water sanding paper.

Mon support TAMIYA m’a été très utile pour la mise en peinture, à noter qu’une bouteille en plastique ou un bocal en verre de taille adéquate auraient aussi bien fait l’affaire. Le bleu proposé ne me plaisait pas trop. J’ai cherché sur le net, des photos des vrais modèles et j’en suis resté finalement au bleu proposé. Ne travaillant qu’à la GUNZE AQUEOUS, j’ai choisi un BLEU 14. Un apprêtage total en blanc mat, puis un léger ponçage, je dirais, carressage avec du papier extra fin. Une première couche de bleu à l’aéro. Séchage dans la mini cabine de peinture. J’ai laissé l’aspiration en marche toute l’après-midi. Le lendemain, re-carressage au papier fin, puis une deuxième couche de bleu. S’ensuivront deux couches de vernis brillant en l’espace de 2 jours.

My TAMIYA holder was very useful for painting, note that a plastic bottle or a glass jar of the right size would have done as well. The proposed blue did not please me too much. I searched on the net, photos of the real models and I finally stayed with the proposed blue. Working only at GUNZE AQUEOUS, I chose a BLUE 14. A total primer in matt white, then a light sanding, I would say, with extra thin paper. A first layer of aero blue. Drying in the mini paint booth. I left the suction on all afternoon. The next day, re-tile with fine paper, then a second layer of blue. Two coats of glossy varnish will follow within 2 days.

Sur le bas de l’aile arrière, il y a des protections couleur acier. J’ai tenté à la GUNZE METALLIQUE, cela a été un échec cuisant, ça m’a fait un gros caca. Heureusement, comme tout bon vieux maquettiste, j’avais dans mon stock, ces fameuses  feuilles de BARRE METAL (adhésif métallique extra fin à la mode dans une époque fort lointaine). Cela a fait l’affaire.

Puis, on attaque l’intérieur : l’assemblage proposé est des plus curieux : d’abord les sièges à mettre sur le plancher. J’ai donc peint les sièges après un blanc mat, en couleur « cuir ». Puis une fois bien secs, j’ai repeint le tout à l’huile, terre de sienne et ombre naturelle (selon la méthode transmise par le grand sage et vénéré  Pierrot). A noter que tout cela se travaille à l’essence de pétrole (dispo en petit flacon dans les rayons peintures tableau).

On the bottom of the rear wing, there are steel-coloured protections. I tried GUNZE METALLIQUE, it was a complete failure, it made me a big poop. Fortunately, like any good old model maker, I had in my stock, these famous sheets of METAL BAR (extra fine metal adhesive fashionable in a very distant time). That did the trick.

Then, we attack the interior: the proposed assembly is very curious: first the seats to put on the floor. So I painted the seats after a matte white, in « leather » color. Then, once dry, I repainted everything with oil, its soil and natural shadow (according to the method transmitted by the great sage and venerated Pierrot). It should be noted that all this is done with petrol (available in small bottles in the painting paint shelves).

Pour trancher, j’ai peint le plancher en rouge sombre.

For slicing, I painted the floor in dark red.

Après, cela se complique. Il y a tout un assemblage bizarre à faire, avec les côtés, différents intercalaires. L’assemblage est très délicat et impossible à faire en une fois. Je le collerai avec un peu de torture sur plusieurs jours.

After that, it gets complicated. There is a whole weird assembly to do, with the sides, different tabs. The assembly is very delicate and impossible to do at once. I will glue it with a little torture over several days.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bon, c’est pas mal ! le chassis et le bloc moteur ne posent pas de problème. Nous aurons donc trois grands ensembles à assembler. Mon adjoint, (pas Pierrot, l’autre) Bibi le chat, sait tout de suite que ça ne va pas être de la tarte.

Well, that’s not bad! The chassis and the engine block are not a problem. So we will have three large assemblies to assemble. My assistant, (not Pierrot, the other) Bibi the cat, knows right away that it’s not going to be pie.

Quelques scrongneugneus (plein de scrongneugneus), quelques matraquages avec des pinces, quelques pinces qui s’échappent et volent dans la pièce, quelques pièces qui se barrent, ça finit par aller à peu près en place. On bourre de colle, on n’y touche plus.

A few scrongneugneus (full of scrongneugneus), a few clunkers with claws, a few claws that escape and fly in the room, a few pieces that run away, it ends up going pretty much in place. We fill it with glue, we don’t touch it anymore.

Les petites finitions chromées sur la carrosserie se passent sans problème. Avant l’assemblage final, les vitres des portières avant, sont à coller. Là, ça serre un peu les fesse, (on craint  la tache de colle scélérate qui bousillerait le projet !).

Je ne vous ai pas parlé du train avant ? Articulé à la HELLER avec les roues qui tournent ? Il faut encliqueter, il faut riveter. Il faut, il faut…….Mais le moule accuse quelques décénies et quand on encliquète et bééééé ça pète. De nombreux jurons plus tard, c’est collé définitivement (pas prêt de partir !).

The small chromed finishes on the bodyshell pass without problem. Before the final assembly, the windows of the front doors, are to be glued. There, it tightens the buttocks a bit, (we fear the rogue glue stain that would ruin the project!).

I didn’t tell you about the front train? Articulated at the HELLER with the wheels turning? You have to snap, you have to rivet. It is necessary, it is necessary…. But the mould accuses some deceits and when we snap and stutter it farts. Many swearing later, it is permanently stuck (not ready to leave!).

Puis, il faut se rendre à l’évidence, il va falloir poser la caisse nickel propre  sur tout le reste. Et là ! ça stresse et j’avais bien raison de stresser. Il faut lutter pour que ça rentre et ajuster l’ensemble.

Then, we have to face the facts, we will have to put the clean nickel case on everything else. And there! it’s stressful and I was right to be stressing. We have to fight to get it back and adjust the whole thing.

Et là, mon beau vernis, il souffre, plein d’empreintes digitales partout (ce n’est pas le crime parfait).  Cela se fait enfin dans la douleur et la colle cyano. Petite anecdote, il a fallu se battre avec les deux vitres des portières qui s’obstinaient à pencher vers l’intérieur. J’ai inventé un stratagème, digne d’un sioux sur le sentier de la guerre. Avec plusieurs pinces plastiques, j’ai fait un contre-poids qui me les a maintenues en place et permis de les coller au pare-brise avec une micro goutte de cyano. Bien évidemment, tout cela ne demande qu’à sauter à la première manipulation un peu virile.

And there, my beautiful varnish, it suffers, full of fingerprints everywhere (it’s not the perfect crime).  This is finally done in the pain and glue cyano. A small anecdote, we had to fight with the two windows of the doors that kept leaning inward. I invented a Sioux scheme on the warpath. With several plastic clamps, I made a counterweight that kept them in place and allowed them to stick to the windshield with a micro drop of cyano. Of course, all this requires is to jump to the first manipulation a little manly.

Ce matin, coup d’oeil sur le chantier et là !!!!!!!!! Je me rends compte que j’ai collé la calandre avant à l’extérieur au lieu de l’intérieur. Une fois que l’on se rend compte de ce détai l: c’est hyper choquant, (ouuuuuuuh le nullos !!!!). Décollage délicat et j’ai pu la remettre à sa place à l’intérieur en passant par en dessous. 2022 commence bien et comme dit l’adage « la valeur n’attend pas le nombre des années ». Moi, les années passent et la valeur n’est toujours pas arrivée. Pose de la capote blanche, ouais comme c’est beau. Pose des deux capots moteur (faut bien appuyer pour que ça colle, oh zut, encore mon empreinte digitale dans le vernis). Léger ponçage et re-vernis. C’est dure la culture !

En conclusion, un très beau modèle, beaucoup de plaisir à le monter.

This morning, look at the construction site and there!!!!!!!!! I realize that I have glued the front grille to the outside instead of the inside. Once we realize this detail: it’s super shocking, (ouuuuuuuh le nullos!!!). Delicate take-off and I was able to put it back inside by going under. 2022 starts well and as the adage says « the value does not wait for the number of years ». Me, the years pass and the value has still not arrived. Installation of the white condom, yeah how beautiful it is. Installation of the two motor covers (you have to press down well to make it stick, oh by the way, again my fingerprint in the varnish). Light sanding and re-varnish. It’s hard to grow!

In conclusion, a very nice model, a lot of fun to ride.

Topo, photos et montage: Alpers

Ce diaporama nécessite JavaScript.