SUKHOI Su 57 FELON MAQUETTE : H.P.H ECHELLE : 1/48 LE FINAL

  • Chose promise chose due voici – enfin – la dernière partie de ce montage marathon, et comme vous avez été particulièrement sage , en récompense voici les photos des deux Sukhoi montés.
  • Le premier est le premier prototype nommé PAK-FA (nom du programme) T-50 (désignation officielle du prototype,
  • Promised thing due here – finally – the last part of this marathon montage, and as you have been particularly wise, in reward here are the photos of the two mounted Sukhoi.
    The first is the first prototype named PAK-FA (program name) T-50 (official prototype name,)

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

La couleur est celle du proto sortie d’usine, le bleu est un RLM 65 Hobby Color et le jaune, un Yellow Green Tamiya. J’ai choisi cette déco peu courante histoire de ne pas faire comme tout le monde avec le camo trois couleurs type “ Splinter” ou à éclats si vous préférez.

  • Cette maquette à malheureusement fini à la déchetterie dans le bac des plastiques avec 300 de ses congénères victime du manque de place de stockage…Laissez moi imaginer qu’elle va peut-être être recyclée en ………SEXTOY

Voici le deuxième qui fut l’objet de pas mal de tracas comme vous l’avez pu voir…

The color is that of the factory-released proto, blue is an RLM 65 Hobby Color and yellow is a Yellow Green Tamiya. I chose this unusual decor to not do like everyone else with the three-color camo type “Splinter” or flashing if you prefer.

This model unfortunately ended up in the garbage bin in the plastic bin with 300 of its congeners victim of the lack of storage space… Let me imagine that it may be recycled into ……… SEXTOY

Here is the second one that was the object of a lot of trouble as you could see…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les tuyères vectorielles sont de résine destinées au Sukhoi Su 35 avec un peu de spéculation sur une évolution de la version définitive

Vector tuyeres are resin intended for Sukhoi Su 35 with a little speculation on an evolution of the final version

Le camouflage pixelisé est réalisé avec les masques New Ware, pour le dessous j’ai utilisé les parties femelles des masques, les parties mâles ayant servi pour le dessus.

Le bleu de dessus est un Intermediate Blue US Navy guerre du Pacifique, le gris de base est une référence AKAN destinée au Mig 31; Ne a cherchez pas je commandais ces peintures directement en Russie;

Le Dessous est le bleu 65 RLM et le gris celui du dessus.

  • Et voila STOP ET FIN, en espérant vous avoir diverti et pas rebuté par cette chirurgie, il n’y a rien d’obligatoire la dedans, dans notre domaine chacun fait à sa façon, selon ses possibilités sans oublier que c’est surtout pour se faire plaisir que l’on triture de plastique
  • -KENAVO
  • The pixelated camouflage is made with the New Ware masks, for the bottom I used the female parts of the masks, the male parts having served for the top.The top blue is an Intermediate Blue US Navy Pacific War, the base grey is an AKAN reference for the Mig 31; Don’t look I ordered these paintings directly in Russia;The Bottom is the blue 65 RLM and the gray one on the top.And here is STOP AND END, hoping to have entertained you and not rejected by this surgery, there is nothing obligatory in it, in our field everyone does in his own way, according to his possibilities without forgetting that it is above all to please himself that one crushes of plastic
  • APOCALYPSE NOW
  • Il arrive parfois que les contingences matérielles vous obligent à faire des actes que vous n’auriez jamais cru avoir à faire….
  • Il y a quelques semaines je me suis vu contraint de me séparer de ma collection de maquette montées, il y en avait près de 300, toutes au 1/48.
  • J’ai quitté ma Normandie et un appartement en ville pour la Corrèze et une maison avec terrain il y a un quart de siècle. En ce temps la je ne faisais que du 72, n’ayant jamais eu autant de place “rien que pour moi” et bien sûr, mes chats, je suis passé au 48. Je me suis donc séparé de mes 72 en en faisant don à un musée de l’est de la France qui devait se créer…….qui n’a jamais vu le jour.!….
  • Equipé de plusieurs vitrines, celles-ci se remplissant au rythme de mes montages, je me suis vu obligé de stocker celles montées pour faire place aux nouvelles. A cet effet je remplissais de coffres à poissons, bien calées de chips en polystyrène et bien rangées dans mon grenier, avec l’idée d’avoir la possibilité d’emmener une caisse différente à chaque expos que je fréquentais alors, pour me rendre compte que les nouvelles maquettes sorties étaient suffisantes, ce qui fait que les caisses se sont entassées sans jamais avoir été réouvertes.
  • Et après 25 ans de ce système, ce qui devait arriver arriva et la place de stockage manqua…..Mon expérience passée avec le musée ne m’ayant visiblement pas servi, je contactais un musée bien réel, du sud du pays qui a une collection importante de maquette et après des contacts favorables j’avais toutefois prévenu le conservateur que je vérifierais l’état des modèles et je me proposais de les restaurer si besoin avant de procéder au transport.
  • Dans ce but j’eu la curiosité d’en ouvrir une au hasard en évitant les plus récentes et à mon grand désespoir étonné, j’ai vu que les chips adhéraient au plastique en laissant des auréoles blanches sur les peintures et arrachant les décals, rendant toute restauration impossible. Je fis le même constant sur plusieurs de ces caisses , donc exit l’idée du musée, et je me suis retrouvé avec des vitrines pleines, de même que mon espace dans le grenier.-
  • Un copain pompier m’avait dit que sous l’effet de la chaleur dans le grenier depuis des années le polystyrène avait pu se dégrader et que vu la quantité, (7m3 environ), il existait le risque d’un dégagement de gaz potentiellement inflammable.
  • Il fallait prendre une décision d’autant que venant s’y ajouter le questionnement du devenir de cette collection vis à vis des héritiers, et oui faut y penser aussi avec l’âge…la vente sur les sites spécialisés étant du domaine de l’incertain, je me suis tordu les boyaux pour envisager la déchetterie.
  • Maintenant j’ai de la place dans mon grenier, je donne dans le 1/32…….
  • Sometimes material contingencies force you to do things that you never thought you had to do….
    A few weeks ago I saw myself forced to part of my collection of mounted models, there were almost 300 of them, all at 1/48.
    I left my Normandy and an apartment in town for the Corrèze and a house with land a quarter of a century ago. At that time I was only 72, having never had so much room for nothing as for me and of course, my cats, I went to 48. So I separated myself from my 72 by donating it to a museum in eastern France that was supposed to be created……. that never saw the light of day.!….
    Equipped with several windows, these filling to the rhythm of my montages, I was forced to store the mounted ones to make room for the news. For this purpose I filled with fish chests, well set with polystyrene chips and well stored in my attic, with the idea of having the possibility to take a different crate to each exhibition that I attended then, to realize that the new models that came out were sufficient, so the crates piled up without ever having been reopened.
    And after 25 years of this system, what had to happen happened and the storage space was missing….. My past experience with the museum having obviously not served me, I contacted a real museum, from the south of the country which has a large collection of model and after favorable contacts I had however warned the curator that I would check the condition of the models and I proposed to restore them if necessary before proceeding with the transport.
  • For this purpose I had the curiosity to open one randomly avoiding the most recent and to my astonished despair, I saw that the chips adhered to the plastic leaving white halos on the paintings and tearing off the decals, making any restoration impossible. I made the same constant on several of these crates, so exit the idea of the museum, and I ended up with full windows, as well as my space in the attic. –
    A firefighter friend told me that because of the heat in the attic for years, polystyrene had been able to degrade and that, given the quantity (about 7m3), there was a risk of a release of potentially flammable gases.
    It was necessary to take a decision all the more because to add to it the questioning of the future of this collection vis-à-vis the heirs, and yes we must also think about it with age…the sale on the specialized sites being of the domain of the uncertain, I twisted my guts to consider the garbage dump.
    Now I have room in my attic, I give in the 1/32….

Topo, photos et montage, (et pas de bol pour sa collection !): Mr Jean Michel CHRISTIAN

Topo, photos and editing, (and no luck for his collection!): Mr Jean Michel CHRISTIAN