STUKA JU 87 B-2, 1/48 , ITALERI

3 ème maquette du confinement. Pas envie d’attaquer un chantier lourd de bateau au 350. Se décider pour un nouveau modèle, c’est difficile, il faut déjà la motivation et flasher sur un kit et ce n’est pas gagné. On ouvre des boites et des boites , on farfouille, déballe, tripote des plans. Dehors, il fait très très beau, vraiment pas un temps à faire des maquettes. Je sors  de mon stock, une boite ITALERI de STUKA au 1/48. Je l’ouvre, je découvre que l’avion est déjà tout monté, (depuis des lustres, surement un projet supplanté par un autre), il ne reste plus qu’à peindre. Allez !!!! un peu de nerf !!! on y croit.

Cette référence, qui n’est plus au catalogue, ( mais qui reviendra surement), car elle contient une petite planche de photodec avec le brelâge des sièges. De plus, quatre décos sont proposées. J’ai choisi celle avec tout l’avant jaune, ( un relan de souvenir de la belle boite HELLER au 1/72). Une livrée est prévue avec le dessous tout noir pour la chasse de nuit. Pour le dessus, ce n’est pas compliqué, les quatre versions ont la même déco, RLM 70 et 71, soit deux verts.

Le moteur est prévu dans l’appareil. Présentant l’avion entier, je l’ai juste monté sans le peindre. ITALERI fournit même de la durite pour ce dernier. Le montage ne pose pas de difficulté particulière. Une fois montée, c’est un bel appareil et il faudra de la place pour l’accueillir. J’entends déjà la voie off qui dit: « encore un ???? mais où vas tu le mettre ???? Y’en a plein les vitrines !!!! ». Ce qui nous rappelle dans la foulée, l’adage; « le chien aboie, la caravane passe ».

Pour la peinture, toujours la même technique en commençant par un apprêtage en blanc mat. J’ai pris aussi pour ce montage, les caches vitres EDUARD, pas très cher, cela vous sauve vos carreaux. Utilisant que de la GUNZE AQUEOUS, nous aurons donc pour le bleu RLM 65 du  67, pour le RLM 70 du 65 et pour le RLM 71 du 64. Une couche de vernis brillant sur toute la maquette. Une nuit de dodo et pose des décalques. Une nuit de dodo et vernis mat sur tout l’ensemble. Le fil d’antenne est du lycra de la marque INFINI MODEL, (quand on y a gouté, il est irremplaçable). Pose finale d’une staviska trouvée dans ma boite à rabiot.

En conclusion: un très beau modèle que je ne regrette pas d’avoir ENFIN fini.

Photos, topo et montage: ALPERS

Ce diaporama nécessite JavaScript.