PESSAC 2017

IPMS BORDEAUX

C’est un peu par hasard, que je suis arrivé à participer et à découvrir cette expo. En effet, j’étais de mariage, (pas le mien, c’est fait depuis 35 ans!), celui d’une très jolie nièce à PESSAC. La date était plantée depuis des lustres. Une quinzaine de jours avant le rendez vous, alors que je surfais sur Facebook, je découvre qu’il y a une expo le même WE à PESSAC. Un mail au responsable pour quémander un petit trou de 2,50 m et je reçois une réponse positive quasiment immédiatement, (une annulation de dernière minute). Et voilà, comment joindre l’agréable à l’agréable.

Jeudi, départ, je n’embarque que 5 maquettes dans le coffre du PARTNER PEUGEOT. Ma charmante épouse arrive et s’écrie : «mais tu as rempli le coffre !». «Mais Mimine! Ce n’est que 5 petits bateaux ! ». Route sans encombre, escale familiale. La samedi matin, frais comme un gardon, ( je ne vois pas pourquoi on dit cela, en plus , on ne croise pas des gardons à tous les coins de rues!), j’arrive de bonne heure à la salle Bellegrave. Les voisins ne sont pas « chiants », c’est en face du cimetière. Très rapidement, je plonge dans l’ambiance bon enfant, déballage collectif, cartons, caisses, nappes. Je suis accueilli par le Président, Bruno qui est au courant de tout mon planning du week-end et qui me souhaite un très bon mariage…..De 2,50 m , je passe à trois tables. Je fais instantanément connaissance de mes deux voisins, des gens absolument charmants avec qui j’échangerai tout le WE. En fin de compte, on se répartit notre « U » en trois, car comme tout le monde le sait, les maquettes, c’est comme la confiture………..Très rapidement, mes 5 bateaux sont déballés et attirent déjà l’œil des maquettistes présents.

Je fais un tour de salle, j’y retrouve plein d’amis et de connaissance, le maquette club des landes avec qui je prends le café-chocolatine d’accueil…..Un DJ en super forme assure l’animation au micro. Je lui glisse nos dates d’expos de Crozon 2018 qu’il ne cessera d’annoncer,(qu’il en soit remercié).

Très vite, je sympathise avec mes compagnons de stand, tout d’abord un monsieur discret qui collectionne les très vieilles maquettes de train, il expose les modèles et les boites collectors, je reconnais des AIRFIX et il y a beaucoup de marques qui me sont totalement inconnues, une vraie découverte. Mon autre confrère a fait un superbe pétrolier ravitailleur de la Marine Nationale, que je ne connaissais pas non plus. Très belle reconstitution, motorisée, ( 23 kgs en charge), avec éclairage , fumée, etc…..Nous passerons des moments bien sympathiques avec ma volonté de vendre son bateau au plus offrant.

Le Président Bruno vient plusieurs fois à notre rencontre s’inquiétant de savoir si tout va bien. Événement du week-end aussi, mes retrouvailles avec le Maquette Club des Mauges, amis et alliés depuis des lustres, quelques nuages avaient assombri nos relations, (on ne sait plus trop pourquoi exactement). Et puis là, pouf ! Un coup de baguette magique et la joie de se retrouver enfin. Cette bonne nouvelle a ragaillardi mon Pierrot qui a déjà fait sa valise pour aller à l’expo de CHOLET en 2018.

le Dimanche s’est passé en pente douce, avec un apéro bien frais le midi. Le peu de temps que je ne tapais pas la discute à droite et à gauche, je trouvais un repos salutaire à mon stand où pour une fois, j’avais à faire à un public très intéressant et très intéressé : «  Comment vous faites la mer ? » ; « Comment vous faites les vitrines ? » ; « vous ne faites que du Japonais ? »……Bref pas de temps mort et pas le temps de s’ennuyer.

Étant dans la région Bordelaise, le Président et son équipe nous ont remis une bouteille de « Pif », ( Idée à creuser : je pourrais peut être offrir un menhir aux exposants de CAMPI EXPO, euh ! C’est peut être un peu lourd!).

En résumé : une expo et un week-end très sympa. Ce WE en solo, les rencontres sympas et les retrouvailles m’ont ragaillardi et redonné la patate qui me faisait défaut. Et les prochaines dates sont déjà fixées au 28 et 29 septembre 2019, alors si le cœur vous en dit, n’hésitez pas !

Topo et photos: Alpers

Ce diaporama nécessite JavaScript.