Le OHKA et le SUISEI du musée de TOKYO

Après le Zéro, la suite de notre reportage sur ce fabuleux musée, avec un bombardier SUISEI et au dessus un avion suicide OHKA. Le OHKA , un vrai, est vraiment très petit et on imagine mal un pilote dedans allant à la mort à 1000 km/h. Largué par un bombardier adapté à 7000 mètres d’altitude et à 30 kms de son objectif, il portrait une charge de 1200 kgs d’explosif. Très peu maniable, il atteignait difficilement son objectif.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le bombardier SUISEI est en fait la restauration d’une épave trouvée dans la jungle en 1972. Le boulot de remise en état est impressionnant. Et à part quelques effets de tôles froissées de ci de là, on dirait un appareil opérationnel. Je vous laisse le découvrir sous toutes les coutures.

Ce diaporama nécessite JavaScript.