HAWKER HURRICANE MK,1 TROPICAL AIRFIX A05129, 1/48

Matériel utilisé :

Kit AIRFIX A05129, ceinture RAF, photodec, EDUARD 49006, masque de peinture EDUARD : EX 571Peintures GUNZE AQUEOUS : vert intérieur 319, bleu 25, sable 66, terre 72 plus les peintures de base.

L’été approchant et n’ayant pas très envie d’attaquer un gros chantier de bateau au 350, une boîte me faisait de l’œil dans mon stock, un HURRICANE version tropicale ( j’adore les versions tropicales, beaucoup moins fades que le vert et le marron anglais). L’illustration de la boîte est très belle.

Equipment used: AIRFIX A05129 Kit   RAF belt, photodec, EDUARD 49006     EDUARD Paint Mask: EX 571GUNZE AQUEOUS paints: inner green 319, blue 25, sand 66, earth 72 plus base paints.

The summer is approaching and not wanting to attack a big boat yard at 350, a box made me eye in my stock, a HURRICANE tropical version (I love the tropical versions, much less bland than the green and brown English). The illustration of the box is very beautiful.

En recherchant sur l’excellent site Hawker Hurricane Mk.I Tropical, Airfix A05129 (2016) (scalemates.com) , on voit que la première mouture est sortie en 2005, notre boitage lui est sorti en 2016 avec de nouvelles pièces.

La boîte comporte 127 pièces, un livret de montage format A4 en couleur très sympa (avec cela, impossible de se tromper). AIRFIX propose deux décos, une tropicale où l’avion est tout argent avec le capot moteur noir et une camouflée désert, avec d’étranges spaghettis verts et rouges sous le nez et en bordure des ailes. Bien évidemment, c’est cette dernière que j’ai choisi, de plus que les cocardes sur la carlingue sont entourées de deux magnifiques éclairs  (un avion qui a servi en Égypte en 1941).

By searching on the excellent site Hawker Hurricane Mk. I Tropical, Airfix A05129 (2016) (scalemates.com), we see that the first grind was released in 2005, our limping came out in 2016 with new parts.

The box has 127 pieces, a very nice A4 format mounting booklet (with this, it is impossible to be wrong). AIRFIX offers two decorations, a tropical one where the plane is all silver with the black engine hood and a camouflaged desert, with strange green and red spaghetti under the nose and at the edge of the wings. Of course, it was the latter that I chose, in addition to the cocardes on the cabin are surrounded by two magnificent lightning bolts (a plane that served in Egypt in 1941).

L’assemblage commence par l’intérieur du cockpit, et là, on ne se contente pas d’un vulgaire plancher sur lequel on colle le siège et le manche à balai, mais de toute la structure tubulaire sûrement semblable à l’original.

The assembly starts from the inside of the cockpit, and here, we are not satisfied with a vulgar floor on which we glue the seat and the broom handle, but of all the tubular structure surely similar to the original.

Pour la peinture, je ne travaille qu’à la GUNZE AQUEOUS. Bien évidemment AIRFIX donne tout en HUMBROL, avec le traditionnel vert intérieur 78 spécifique aux avions anglais. Après analyse de toute la gamme GUNZE, je me suis rabattu sur le 319 et je ne suis pas loin du compte, de toutes façons, personne, je pense n’ira me dire le contraire. Avec le plan couleur, le montage est facile et si l’on ne se précipite pas,  il sera difficile de se tromper. AIRFIX fournit un joli pilote bien gravé : dommage, il est loin d’être en tenue tropicale, donc direction, la boîte à rabiot. AIRFIX propose aussi de faire un peu de chirurgie pour ouvrir les compartiments à mitrailleuses sur les ailes ; mon avion étant destiné à finir sur le mur de mon atelier avec ses copains, je ne m’y suis pas attaqué.

Tout va a peu près en place, sans difficulté. Il va falloir tout de même faire un peu de chirurgie sous le ventre de l’avion à l’avant, pour y intégrer la prise d’air.

Une fois terminé, masquage des vitres ; ne pas oublier de les peindre en vert intérieur, puis apprêtage en blanc mat. Pour le bleu, j’ai choisi le 25 qui est brillant, mais pas grave puisque tout cela sera passé au vernis mat en final. Une fois sec, masquage du bleu, puis application de la couleur la plus claire, le sable 66 (éclaircissement du centre des panneaux avec un rajout de quelques gouttes de blanc dans le 66). Une fois sec, nouveau masquage et application de la couleur terre 72, avec encore éclaircissement du centre des panneaux. Déballage, c’est pas mal. Passage de jus TAMIYA dans les creux.

For painting, I only work at GUNZE AQUEOUS. Obviously AIRFIX gives everything in HUMBROL, with the traditional interior green 78 specific to English aircraft. After analysing the entire GUNZE range, I went back to the 319 and I am not far from the account, anyway, nobody, I think will tell me the contrary. With the color plane, editing is easy and if you don’t rush, it’s hard to make a mistake. AIRFIX provides a nice driver well engraved: a pity, it is far from being in tropical clothing, so direction, the rabiot box. AIRFIX also proposes to do a little surgery to open the machine gun compartments on the wings; my plane being destined to end up on the wall of my workshop with his buddies, I did not attack it.

Everything’s pretty much in place, no problem. We will still have to do a little surgery under the belly of the plane in the front, to integrate the air intake.

Once finished, hide the windows; do not forget to paint them in green inside, then primer in matt white. For the blue, I chose the 25 which is brilliant, but not serious since all this will be passed to matt varnish in the final. Once dry, masking the blue, then applying the lightest color, sand 66 (lightening the center of the panels with a few drops of white in the 66). Once dry, new masking and application of the color ground 72, with still brightening of the center of the panels. Unpacking, it’s not bad. Passage of TAMIYA juice in the hollows.

Et, passage de toute la maquette au vernis brillant en prévision de la pose des décalques. Dit comme cela, ça a l’air d’aller très vite, mais détrompez-vous, je fais une peinture par jour, pour bien respecter le temps de séchage. En général, je monte deux kits en même temps, pour ne pas tomber en panne de travail, en plus je fais pas mal de pause pour regarder par la fenêtre où écouter la radio, alors comme le disait la pub, on a le temps de voir pousser les arbres. Pose des décalques avec les deux assouplissants GUNZE. Journée de séchage. Puis passage de la maquette entière au vernis mat. Bon, bien voilà, c’est presque fini. Pose du fil d’antenne, lycra 70 deniers INFINI MODEL.

Ah ! J’allais oublier, le plus sympa. La bordure des ailes et le dessous du nez en argent avec les spaghettis vert et rouge. Pour l’argent, j’ai utilisé la peinture métallique GUNZE ( attention, ce n’est pas de l’acrylique, elle se nettoie exclusivement avec le diluant Mister COLOR), puis j’ai dessiné au pinceau, à main levée, les spaghettis vert et rouge, le résultat est très sympa et sort des sentiers battus.

Bon, bin voilà, en conclusion, un très joli petit kit AIRFIX qui m’a donné beaucoup de plaisir.

And, passage of all the model to the glossy varnish in anticipation of the installation of the decals. When you say it like that, it seems to go very fast, but don’t get me wrong, I paint once a day, to respect the drying time. In general, I assemble two kits at the same time, so as not to fall out of work, in addition I make a lot of breaks to look out the window where to listen to the radio, so as the ad said, we have time to see the trees grow. Installation of decals with the two GUNZE fabric softeners. Drying day. Then the whole model goes to matt varnish. Okay, well, it’s almost over. Laying the antenna wire, lycra 70 deniers INFINITY MODEL.

Ah! I would forget, the nicest one. The rim of the wings and the bottom of the nose in silver with green and red spaghetti. For the silver, I used the metallic paint GUNZE ( attention, it is not acrylic, it is cleaned exclusively with the thinner Mister COLOR), then I drew with a brush, freehand, green and red spaghetti, The result is very nice and off the beaten track.

Well, here, in conclusion, a very nice little AIRFIX kit that gave me a lot of pleasure.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et bien voilà, il a rejoint, ses copains sur le mur de mon atelier. C’est tout ? Me direz vous ! Et bien non, j’ai déjà rempli deux grandes armoires d’avions de toutes tailles et de toutes échelles. Ne sachant plus où les mettre, je les fixe sur mon mur. Mais ! Diantre ! que vont faire mes héritiers de tous cela ?

Well, he joined his friends on the wall of my workshop. That’s all? You’ll tell me! Well, no, I’ve already filled two large cabinets with planes of all sizes and all scales. Not knowing where to put them, I fix them on my wall. But! Darn! What will my heirs do with all this?

Vous êtes nombreux à me demander des nouvelles de mon assistant technique, BIBI. (merci pour lui). Il va très bien et vous fait plein de gros bisous. Many of you ask me about my technical assistant, BIBI. (thanks for him). He’s doing very well and giving you lots of big kisses.

Topo, photos et montage: Alpers