FESTIVAL DU RELECQ KERHUON 2021

ENFIN : le bout du tunnel ?

Deux années de punition collective, tant d’expos tombées à l’eau…! Quand mon ami et confrère Bertrand a lancé son expo, on n’osait y croire. Et puis si ! Le premier rendez-vous de la saison a bien eu lieu. Une réussite comme à l’accoutumée, le plaisir de se retrouver tous en forme et surtout en bonne santé. Des Campistes très motivés ont brillament représentés CAMPI, dont Michel BOEZENNEC avec son « petit » dernier, l’IJN YAMATO au 100 ème (presque 3 m de long), juste calculé pour rentrer dans sa voiture. Il ne fera pas le MISSOURI, cela ne rentrera pas ! N’étant pas personnellement présent, car en expo à MONTBRISON dans le 42 (compte-rendu à suivre prochainement), mes ouailles sont rentrés enchantés. Didier, Guy et Samuel ont assuré la promotion de CAMPI EXPO 2022 qui affiche déjà quasiment complet. Une bonne reprise. Bravo à  l’équipe du MCK !

Alpers

Voyage en terre bien connue pour l’AMCL

Nous voici donc revenus après deux ans sur les rives de l’Élorn, aux portes de la Rade de Brest. Un accueil toujours au top avec  les amis Kerhorres. Nous avons plus perdu de réflexes, nous, avec un sentiment étrange les premières heures, à revoir tant de bonnes têtes perdues de vues pour certaines depuis deux ans. La découverte de l’expo et des stands, a vite remis tout le monde en mode figuriniste ou maquettiste. Sur les deux espaces, des surprises ! L’étage du bas abritait entre autre deux superbes réseaux de trains et, misère, pour certaines cartes de crédit, un parfum de mini Telford, avec jamais vu autant de commerçants. Salle de l’étage, la table de concours s’est révélée de haute tenue, avec toujours les petits malins se qualifiant une catégorie au-dessous de leur valeur, on ne sait pas pourquoi. Les clubs, étaient toujours là. Pensez-y, ils sont précieux et ont été bien bousculés, par la crise. La qualité était là aussi avec une présence qui semble s’imposer de plus en plus : l’impression 3D ! L’ami Scott Griffiths, qui a franchi  tous les obstacles pour venir jusqu’en Bretagne en était le plus talentueux exemple. Ben ? Que du pur bonheur maquettiste ! Merci encore à l’équipe de Bertrand Michel.
 
 Topo: Thierry   Photos: Samuel et Thierry

Ce diaporama nécessite JavaScript.