DUEL A PROSPERO

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’histoire se passe sur Prospero, la planète des Thousand Sons. Le Primarch des spaces Wolves Leman Russ a été dépêché pour les punir par n’importe quel moyen pour leurs recherches interdites. Sur son ordre, le feu se met à pleuvoir quand la flotte des Space Wolves bombarde Prospero encore et encore, incinérant la surface du monde des Thousand Sons.
Au milieu de cette apocalypse, les deux champions de chaque camp se retrouvent face à face et se jettent au combat.
Geigor Fell-Hand, puissant champion Space Wolf, se rue sur Ahzek Ahriman, Chief Librarian des Thousand Sons.

J’ai fait ce Diorama à l’occasion de notre aventure au Warhammer Fest.
Les figurines sont issues de la boite de jeu « The Horus Heresy: Burning of Prospero »
J’ai voulu que celui-ci soit dynamique, j’ai eu l’idée de faire courir Geigor Fell-Hand sur des rochers qui volent grâce à la magie d’Ahzek Ahriman

Pour représenter le côté « magique », les points de contacts entre les cailloux ont été peints à l’aérographe pour donner un effet lumineux.

Le décor est fait de différents bric à brac, du polystyrène, des pièces de rabiot de maquette, des tuyaux faits avec des pailles. La flaque de produits chimique a été fait avec de la résine crystal teintée avec une pointe d’encre verte.
Attention avec cette résine, il faut que le diorama soit parfaitement étanche. Il suffit du moindre interstice, aussi minuscule soit il, pour que la résine fuie…. C’est ce qu’il m’est arrivé, j’ai du faire du colmatage en urgence.
Il faut également être précis sur le mélange, sinon la résine ne sèche pas

Les rochers qui volent par magie sont fait en polystyrène et sont fixés entre eux grâce à une armature métallique qui est fixée dans le décor du sol.

Les figurines, de la marque Games Workshop, ont été apprêtées avec soin, car il y a beaucoup de pièces et donc de marques de collage et d’interstice à boucher.
La couleur de base et les nuances ombres / éclaircies a été faite à l’aérographe.

Les détails et les ombrages finaux ont été faits au pinceau, a l’aide de nombreux lavis successifs de couleur diluée avec un peu de medium et d’eau.

Au final, le diorama , même si il n’est pas aussi dynamique que j’aurais voulu fait son effet.

Réalisation de Jean No, ( photos et topo: Jean No)