CAMPI EXPO 2018, le compte rendu

C’était dans les tuyaux depuis plus d’un an cette 32ème édition. Je me souviens que quand j’ai commencé avec Pierrot , Roger et mon épouse, j’avais de beaux cheveux bruns et une ligne d’athlète… Le temps a passé et mes cheveux ont blanchi sûrement à cause de l’air de la mer et mes abdos ont fortifié avec la trop bonne cuisine de ma moitié. L’objectif numéro 1 : rassembler les amis maquettistes pour une grande fête des maquettistes, (objectif que bon nombre ont oublié dans certains salons). Des amis, rien que des amis, écarter et ignorer les tristes et les grincheux, les félons, les ex-amis qui vous font la gueule et on ne sait même pas pourquoi, etc……..

Le décor était planté : la Presqu’île de Crozon, la plage à 3 mn, Camaret à 8 km. Toujours dans notre très vieille salle Nominoé dont le challenge était d’en faire une fois de plus le temple de la miniature. Les amis se sont manifestés très vite et déjà avant la fin décembre 2017, nous étions complet. Le mot d’ordre : 4 m pour un indépendant, 8 m pour un club (à noter que l’indépendant est largement gagnant car si le club vient à 10 cela fait 80 cms chacun).

Quelques mois de préparation, ralliement des indéfectibles sponsors, soutien à 300/100 de notre municipalité, clins d’œil complice de la population, (alors, on remet ça les maquettistes?), réalisation de l’affiche, des plaquettes, de la billetterie réglementaire (merci Benoît), recherche de lots divers, commande de merguez et tout ce qui va avec, sono, frigos, parpaings pour le bassin, j’ai dû en oublier et nous voilà fin prêt.

Trois semaines avant, encore des inscriptions de retardataires, «on a zappé, mais on veut venir!», rien que des amis, «mais oui, on va vous trouver une petite place!» et nous voilà avec 25 mètres de stand en trop. Trois heures avec l’ami Pierrot pour faire le plan de salle. On gratte 1 m par-ci , 1 m par-là, coup de fil diplomatique, tout le monde comprend. Au bout de trois heures, tout le monde est logé, il n’y a pas un centimètre en rab.

Réunion préparatoire au club, chaque Campiste a son contrat en main, pas chère l’adhésion mais tu dois donner un week-end au club par an pour l’expo. Bon nombre s’empresseront de l’oublier. Il me faudra alors trouver une quinzaine de bénévoles qui se relaieront pour mener à bien ce WE avec un enthousiasme à faire pâlir les membres dit « actifs » absents. C’est ainsi que va et vit le monde associatif ! Des promesses d’engagement vites oubliées, des excuses à la noix et des vieux qui se tapent tout le boulot.

Jeudi soir : 17 h 30, rendez-vous au futur temple de la maquette pour le montage du bassin. Cela fait deux ans déjà et on ne se rappelle plus comment le faire au mieux. Notre ami Roger nous manque. Deux-trois parties de rigolade plus tard ( voir plus !), cela commence à prendre forme et c’est prêt.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vendredi matin : rassemblement des troupes à 8 h, tenue «warda-bis» et gants de travail. On installe la salle. Pierrot est digne de Louis de Funès en chef d’orchestre dans la grande vadrouille. Il déambule décamètre à la main, avec sa cour qui le suit avec abnégation en disposant les tables selon ses bons désirs.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dehors déjà, les services techniques commencent le remplissage du bassin. La première livraison est toujours un événement. Ils y passeront la journée. Qu’ils en soient remerciés. Le midi : pause à la maison. Pierrot est content, on lui a fait des frites. Retour à la salle à 13 h 45, déjà des exposants camping-caristes sont là ! Accueil, joie des retrouvailles, gros bisous, zut ! on est à la bourre………

Le chef d’orchestre reprend avec ses renforts le placement des stands, matérialisé par une bande d’adhésif blanc pour les limites et une étiquette nominative. Les campings-caristes continuent d’arriver. On n’a même pas besoin de les placer, ils connaissent les lieux parfaitement. Les électriciens ont pris soin de leur installer un coffret électrique. Une heure plus tard, paf ! Ça saute ! On tripote tous les boutons, ce qui n’arrange vraiment rien à l’affaire. On appelle la commune au secours. Les électriciens dévoués installent un deuxième coffret, merci à eux. Ça marche ! Les exposants continuent d’arriver, des stands se montent déjà. Les gamins sortant de l’école, (c’est pas les vacances) restent interloqués devant tout ce chambardement.

Fin d’après midi : Benoît, Ronan et Yann arrivent, nos braves gardes de nuit, nourris à coup de pizza tout le week-end par CAMPI.

Dodo!

Samedi matin, je ne sais pas pourquoi, j’ai les yeux qui s’ouvrent à 5 heures. La boîte à réflexion turbine, «qu’est ce que j’ai bien pu oublier ?». 7 h 30, je suis à la salle, après avoir été chercher 140 baguettes commandées à notre boulangerie. Les 150 journaux sont là. La météo annonce qu’il va faire beau !

Et ça démarre, vite, très vite. Jean No et Benoît à l’ordi, enregistrent les inscriptions concours. Moi, j’assure l’accueil. Pierrot place. Guy et Claude s’activent au bassin. Yann a déjà pris sa journée de permanence à la caisse. Bruno est partout. Franck et Didier se transforment en barman renforcés par Hélène et sa fille Virginie et Kevin, tous les trois «  heureux bénévoles ». Sans oublier tous les autres, Yvon, Michel, Jean Michel, Valentin, etc… Romuald nous a installé une super sono…

Ça va vite, l’inauguration approche. La salle fourmille. Les maquettistes ressemblent à des déménageurs livrant toutes leurs caisses. Le Maire arrive avec deux adjoints, «mission : choisir trois coups de cœurs». Le premier va tout de suite au porte-avions LAFAYETTE du club du même nom de Mantes La Jolie, (quel bonheur de découvrir ces gens sympathiques), le second va au dio du Nautilus de notre ami Stéphane et enfin le prix de l’office du tourisme va au club des mordus Ariégeois, (encore la découverte de gens très sympathiques). Le bar a préparé très joliment les tables d’apéros. On tente de rassembler. J’attaque le discours, dans la salle, un chien ne cesse d’aboyer. Je passe le micro à Mr MOYSAN , Maire de Crozon, acquis à la cause CAMPI à 300/100. Le micro ne fonctionne pas, je l’invite à prendre ma place et ça marche, va savoir pourquoi ? Dehors c’est la canicule. Il fait 28 ° dans la salle. Et c’est l’apéro……………………C’est un plaisir de voir tous ces passionnés se rassembler et échanger.

Oups ! On me signale, qu’il n’y a pas d’eau dans les WC. J’imagine déjà la tronche des WC le dimanche soir !!!!! Un coup de fil à la Mairie, un brave gars en repos vient tout de suite. Rien que le fait qu’il arrive, l’eau est revenue toute seule, encore un mystère et des excuses confuses pour le dérangement de ma part.

Ronan est au barbecue comme d’habitude. Il fait tellement beau que l’on me réclame des tables pour pique-niquer dehors. On démonte les tables d’apéros et on les installe dehors. Le bar est pris d’assaut.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il fait toujours aussi chaud. Ça craint pour les entrées. Début d’après-midi, on attaque le Quiz, cette année c’est Yann et Benoît qui ont accepté de s’y coller et ils le feront très bien. Je distribue les feuilles, les connaisseurs me tapent sur l’épaule pour en avoir une, les nouveaux venus sont dubitatifs. Je les encourage, ils accrochent. Premier jeu en extérieur. J’y fais un saut, ça rigole, ça prend des photos, l’objectif est atteint. Les juges du concours ont du pain sur la planche, déjà trouver les pièces dans les stands, heureusement des guides sont là. Fin d’apm en pente douce, la soirée de fête approche.

Sur le bassin, de superbes bateaux évoluent alternés avec des animations bateaux « toss toss » avec nos amis du BMB.

20 heures, rassemblement à l’hôtel Ste-Marine à Morgat, notre ami animateur Jean-Yves est prêt avec tout son matériel. Les gens se placent facilement, pas de trou à boucher. Un jeune maquettiste, (Kévin) semble perdu, on le confie au Team Touchard. Et c’est parti. Blagounette sur le plateau de fruits de mer abandonné à cause de François Olivier qui s’est déclaré allergique aux fruits de mer. Jean-Yves attaque quelques chansons. Les entrées finies, il kidnappe quatre dames qui disparaissent dans les coulisses pour revenir quelques minutes plus tard métamorphosées en sardine. Je vous épargne la suite avec les curés, les bonnes sœurs, etc…….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

…….23 h, ça baille dans la salle….au dodo!!!

Dimanche matin : à 7h30 sur le pont, récolte des baguettes à la boulangerie. La nuit s’est bien passée. Le temps a changé, il y a un brouillard à couper au couteau, il fait très frais, voir froid. Au bar, nos amis de Cholet, nous ont offert de belles brioches qui feront le plaisir de tous. Et ça repart, jeu du quizz, parties de rigolade, photos… Dans le Télégramme, Mr JANVIER est en guest star pour le salon. Il est invité à offrir une tournée générale. A 11 heures, remise des prix. Palmarès superbement mis en page par Jean No et Benoît, pas un couac. Et on égrenne pour finir par le best of show bien mérité pour le club LAFAYETTE. Pour eux , c’est la récolte de coupes, et comme CAMPI fait bien les choses, ils récoltent en plus une bouteille de bonne Chartreuse offerte par le Grenoble Maquettes Club. Quelques petits coups de sonde par-ci par-là, tout le monde a été enchanté de la soirée, pas de réclamation pour le concours, une réussite parfaite. Re-apéro offert par CAMPI et casse-croûte à gogo.

Après-midi en pente douce. Un couac avec un exposant qui exige de rentrer son fourgon sur le site. Je lui dis que c’est interdit par la commission de sécurité, il insiste, se fâche. Je l’invite alors à rentrer chez lui si cela ne lui plaît pas. Il récupère alors son matériel et s’en va. Au grand bonheur du BMB et de Mr MAGER qui peuvent s’étaler un peu plus. Cela n’affecte en rien ma foi de réussir ce WE.

On rappelle au podium le seul junior qui a participé au concours, il était absent le matin. Et en quelques secondes, le voilà : médaille d’or au coup, les bras chargés de maquettes offertes par HELLER, poster, etc… Il devrait en garder un bon souvenir de ce concours et qui sait peut-être, devenir un très bon maquettiste adulte. Les Chevaliers du Centaure font également une remise de deux prix qui comblent les nominés.

Dernier jeu du Quiz. A 16 heures 30, résultat du Quiz, 39 candidats, je commence par les derniers. Chacun a un lot, comme convenu, les observateurs dans la salle se marrent. Jusqu’au premier, un membre du Club LAFAYETTE qui remporte un superbe kärcher offert par notre LECLERC CROZON.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les hommes de l’ombre travaillent en toute discrétion, Bruno a évacué des tonnes de poubelles tout le WE, et le dimanche apm avec Claude, ramassé tout l’affichage, le fléchage et les banderoles.

A 17 h 45, on annonce le finish, sous les applaudissements des exposants, un geste qui me va droit au cœur et à tous les campistes. Le site est enfin ouvert. Ça charge et en moins d’une demi-heure la salle se vide. C’est le moment des adieux et des remerciements, rien que des exposants ravis. Maintenant, il faut plier. Sous la houlette de Claude qui a une pêche d’enfer, le bassin est vidé. On finira à cinq, (seulement !) à 22 heures 30, le pliage définitif de ce grand cirque.

Des campings-caristes demandent l’autorisation de rester sur la site la nuit, elle est acquise d’office et j’en profite de demander aux plus valides, un petit coup de main pour démonter le bassin le lendemain à 9 heures.

Lundi matin 9 heures, pliage du bassin, en une heure c’est réglé et ainsi se termine un énième CAMPI EXPO.

CONCLUSION : sur tous les points, c’est une réussite malgré une fréquentation en légère baisse dûe à la canicule du samedi. Notre but n’étant pas de faire fortune, (quoique cela nous arrangerait bien) , il est seulement de réussir cette fête maquettiste ou chacun trouve son plaisir et passe un excellent week-end et aussi de donner aux exposants l’envie de revenir dans notre superbe région. Je crois bien que l’on a réussi.

Grands mercis à tous nos annonceurs, partenaires, employés communaux, Mr le Maire et ses Adjoints, à la société HELLER, aux divers restaurants qui ont réservé un accueil sympathique à nos exposants et dont nous n’avons eu que des éloges.

A suivre très rapidement: CAMPI EXPO 2018: les gens heureux et CAMPI EXPO 2018: les maquettes

La revue de presse:

http://www.letelegramme.fr/finistere/crozon/campi-expo-2018-250-maquettistes-reunis-14-04-2018-11926100.php

https://www.ouest-france.fr/bretagne/crozon-29160/operation-collegiens-vip-pour-campi-expo-2018-5695832

https://www.ouest-france.fr/bretagne/crozon-29160/campi-expo-le-salon-du-modele-reduit-ce-week-end-5713665

http://www.letelegramme.fr/finistere/crozon/modelisme-un-32e-salon-les-21-et-22-avril-16-04-2018-11927862.php

https://www.ouest-france.fr/bretagne/crozon-29160/campi-expo-le-salon-du-modele-reduit-ce-week-end-5713665

http://www.letelegramme.fr/finistere/crozon/modelisme-un-32e-salon-les-21-et-22-avril-16-04-2018-11927862.php

https://www.ouest-france.fr/bretagne/crozon-29160/des-maquettes-impressionnantes-campi-expo-5722911

http://www.letelegramme.fr/finistere/crozon/salon-du-modelisme-des-centaines-de-passionnes-s-exposent-a-crozon-22-04-2018-11935361.php

http://www.letelegramme.fr/finistere/crozon/modelisme-un-succes-avec-3-000-visiteurs-23-04-2018-11936351.php