CAMPI A BUHL, 68

 

Profitant d’un déplacement dans ma terre natale: l’Alsace , j’ai été convié par mes anciens collègues maquettistes à la 18 ème expo du Maquette Club de Bhul, 68, afin de représenter notre presqu’île de Crozon aux pied des Vosges. Comme chaque Année un thème principal est donné à l’expo, et tout naturellement ce fut le centenaire de 1918 qui a été choisi, pour commémorer et ne pas oublier.


Arrivé le samedi matin milieu de mâtinée a la MJC. de Bhul, là des clubs de toute l’Alsace et des régions voisines déchargent déjà et s’installent dans les 4 salles d exposition.  Après une petite installation, un bon café est offert par le club .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

13h ouverture des portes au public, l’ après midi ce passe bien, les visiteurs affluent. 18h fermeture des portes pour cette première demi journée, pas mal de bonne découverte dont un diorama de la bataille de la Bérézina aux 1/72 incluant plus de 3000 figurines, un chef d œuvre de patience.

Une autre table nous présente des dioramas aux 1/35 de l’armée française en 14-18 ou y retrouve des maquettes peu communes, pas mal d’autres tables sont dédiées aux avions militaires, avec de tout, du jet, du biplan de toutes les échelles, un autre stand original est de camions au 1/16 personnalisés et radiocommandés, un petit bijou de conversion, une idée bien originale. Le soir le club donne rendez vous aux exposants dans une auberge restaurant , afin de partager un bon repas bien copieux.
Le lendemain matin, c’est réparti, la journée s’annonce bien , du soleil, des voitures de collection sont venues remplir la cour de la MJC pour une petite virade.
11h arrive et nous nous retrouvons tous pour le verre de l’amitié en compagnie du Maire et du Président de la MJC, sans suis le repas concocté par les membres de Bhul et leur femmes , une délicieuse tartiflette .
L’après midi ce passe et je croise deux trois visiteur originaire du Finistère surpris de voir un club qui vient de leur région natale .
17h30 remise des prix pour les tables qui ont le plus marqué nous y retrouvons bien sûr la bataille de la Bérézina et les diorama de 14-18, après cela viens l’heure de remballer doucement qui marque la fin du week-end.

Topo et photos: Thiebaud

Ce diaporama nécessite JavaScript.